CHOISIR UN BLOC-PORTE EN BOIS
0 VUES -
Publiée il y a

Choisir un bloc-porte en bois

Élément essentiel dans tous les logements, les portes intérieures doivent tenir leur rôle selon leur emplacement. Tour d’horizon des blocs-portes en bois.

  • Qu’est qu’un bloc-porte

    Le terme bloc-porte est uniquement utilisé dans le domaine de la menuiserie intérieure pour désigner les portes de communication, dite aussi portes de distribution ou portes de service. Le bloc-porte est composé d’une porte (le vantail) et d’une huisserie (le dormant) constitué de deux montants verticaux, d'une traverse supérieure et éventuellement d'un seuil. Ces deux éléments sont prémontés avec gonds, paumelles et serrure. Sans l’appellation « bloc », la porte proposée inclue uniquement le vantail sans sa serrure.

  • Les différents types de bloc-portes

    Même si, au premier regard, la distinction entre les différents blocs-portes n’est pas flagrante, il en existe bien une. En dehors des menuiseries en bois massif ou abouté (on parle de portes traditionnelles menuisées), la majeure partie des modèles tirent leurs différences de leur composition. Pour un même aspect (isoplane  pour les vantaux lisses et postformé pour les vantaux avec décors en relief), on distingue les versions standard à âme alvéolaire (ou tubulaire) des versions à âme pleine. Mis à part le coût, les blocs-portes à âme creuse sont légers, faciles à poser, mais peu résistants aux chocs. Contrairement aux menuiseries à âme pleines plus solides qui affichent des propriétés acoustiques et thermiques bien supérieures. Le choix dépend donc de la pièce à fermer … Entre une cuisine et un salon par exemple, où il y a rarement besoin d’isoler phoniquement les deux espaces, une belle porte à âme creuse peut convenir. Pour les chambres en revanche, souvent, il est nécessaire de s’isoler des bruits provenant des pièces de vie. Dans ce cas, la mise en place d’un bloc-porte avec des propriétés d’isolation acoustique s’avère nécessaire (âme pleine avec joint acoustique entre l’ouvrant et le dormant). Pour un local non chauffé (buanderie ou garage), préférez un bloc-porte à âme pleine pour ses propriétés thermiques.

  • Attention aux dimensions

    Les dimensions présentées sont dites de passage … Comprenez que pour une porte de 73 x 204 cm, sont exprimées la largeur et hauteur à l’intérieur de la feuillure de l’huisserie. En réalité le bloc-porte (pour ce même exemple) affiche 77,5 cm de largeur pour 215 cm de hauteur. Il est donc primordial, avant la réalisation d’une cloison de se renseigner sur les dimensions hors-tout du bloc-porte. Toutes les menuiseries intérieures sont vendues en dimensions standard avec une haute rude passage de 202 cm. Concernant les largeurs, vous aurez le choix entre des blocs-portes de 63, 73 ou 83 cm soit des largeurs de passage de 60, 70 ou 80 cm. Pour l’épaisseur de l’huisserie, celle-ci dépendra de l’épaisseur de la cloison (72 mm, 98 mm, etc.). Il faut souligner que celle-ci est très souvent calquée sur les systèmes de cloisonnement en plaque de plâtre sur ossature.

Conseils

A savoir

Les blocs-portes sont vendus avec un sens d’ouverture dit poussant droit ou poussant gauche. Un jargon qui exclut totalement l’idée de tirer une porte pour l’ouvrir, le choix se fait toujours en poussant vers la gauche ou vers la droite.

Les blocs-portes les plus répandus sont à chant droit (le vantail et l’huisserie sont au même niveau en position fermée). Ils existent aussi des blocs-portes à recouvrement. Dans ce cas, le vantail recouvre légèrement l’huisserie en position fermée. Question de performances : les secondes isolent mieux phoniquement.

Certains locaux techniques nécessitent la mise en place des dispositifs coupe-feu. Bien q’un peu plus chers es modèles de blocs-portes sont spécifiquement étudiés pour résister aux flammes : n’hésitez pas !

Plus de :
Commentaire (0)


Sur le même sujet