COMMENT CHOISIR UN ISOLANT MURAL ?
671 VUES -
Publiée il y a

 

Pour bénéficier d’un bon confort thermique dans une pièce sans avoir à surchauffer la maison, il suffit d’isoler les murs afin d’annuler l’effet de paroi froide (fréquent dans les anciennes maisons) et réaliser ainsi des économies d’énergie.

Pour y parvenir, il existe de nombreux matériaux isolants: laines minérales, laines végétales, panneaux rigides en polystyrène, expansé (ou extrudé)…

 

Tour d’horizon pour faire le bon choix.

  •  

    Laines minérales : thermo-acoustique

     

    Parfaitement adaptées à l'isolation des combles perdus et des toitures, la laine de verre et la laine de roche s’utilisent également pour isoler les cloisons sur ossature métallique et pour doubler les murs par l’intérieur (ITI).

     

    Disponibles en panneaux et revêtue d’un film pare-vapeur, elles possèdent d’excellentes propriétés thermiques, mais aussi acoustique. En revanche, les laines minérales craignent l’humidité. Leur utilisation en isolation extérieure (ITE) ne peut donc se faire uniquement si elles sont protégées par un parement rigide et étanche.

     

    isolant, isolation, isolation des combles, combles, aménagement des combles, aménagement, laine de verre, laine de bois, isolant mural, laines minérales, panneaux isolants
  •  

    Laine de bois : alternative écologique

     

    Avec des performances équivalentes à celles des laines minérales, les isolants en laine de bois sont constitués de copeaux de bois et d’un liant minéral.

    Disponible sous forme de panneaux semi-rigides, la laine de bois s’utilise aussi bien en toiture, en plancher ou pour l'isolation des murs. 

    isolant, isolation, isolation des combles, combles, aménagement des combles, aménagement, laine de verre, laine de bois, isolant mural, laines minérales, panneaux isolants
  •  

    Panneaux de polystyrène : résistant et étanche

     

    En polystyrène extrudé ou expansé, ces panneaux isolants possèdent de très bonnes performances thermiques et se mettent en œuvre pour réaliser des contre-cloisons.

     

    Insensibles à l’eau, ils affichent une très bonne résistance à la compression. Selon les besoins, ils peuvent être pourvus d’un parement en plaque de plâtre. La pose s’effectuant alors par plots de mortier colle. Enfin, si leur rigidité est un atout, une attention toute particulière doit être apportée pour effectuer d’éventuelles découpes. Ceci pour éviter de créer des ponts thermiques.

     

     

    isolant, isolation, isolation des combles, combles, aménagement des combles, aménagement, laine de verre, laine de bois, isolant mural, laines minérales, panneaux isolants

 

Conseils

 

A savoir

La performance d'un isolant est définie par deux valeurs :

 

  • La résistance thermique R, en m2.K/W. Plus la résistance thermique R est grande, plus le matériau est isolant.

 

  • La conductivité thermique ou lambda ( λ ). C'est la quantité de chaleur W/(m.K) pouvant être transférée dans un matériau en un temps donné. Plus cette valeur est petite, plus le matériau est isolant.

 

  • Lors de l’achat il faut contrôler sur l’étiquette CE apposée sur l’isolant. Elle atteste de la conformité du produit et comprend : toutes les caractéristiques du produit (résistance thermique R, lambda, dimensions…) ainsi que la certification Acermi.
Commentaire (0)


Sur le même sujet