COMMENT CHOISIR UN ISOLANT POUR ISOLER LES MURS DU BRUIT ?
568 VUES -
Publiée il y a

 

Circulation, voisinage… Les nuisances sonores provenant de l’extérieur peuvent devenir très vite invivables. Pour retrouver calme et sérénité, il est possible d’isoler les murs. Explications…

 


 

  •  

    Identifier l’origine d’un bruit

    Avant de mettre en œuvre un isolant, vous devez faire la différence entre les diverses nuisances sonores qui vous entourent. Elles se déclinent en 3 grandes catégories :

    • les bruits chocs 
    • les bruits aériens
    • les bruits d’équipements

     Les premiers sont provoqués par la chute d’un objet, la marche, les portes qui claquent. Ces bruits « passent » généralement par la maçonnerie (planchers et parois). Les seconds peuvent provenir de l’extérieur (voitures, avions, travaux…) et/ou de l’intérieur (musique, conversation…), enfin les derniers se transmettent par l’air et les chocs (ascenseur, ventilation…) 

     

    isolation, isolant, isoler, isolation murale, isolation acoustique, nuisances sonores, bricolage, isolant laine de roche, isolant laine de verre, panneaux polyuréthane, plaque de plâtre,
  •  

    Choisir un isolant adapté

    L’isolation acoustique d’un mur ou d’une cloison doit s’effectuer à l’aide de produits reconnus pour leurs performances acoustiques. Ainsi, de part leur composition les laines minérales (isolant laine de roche, isolant laine de verre) ou végétales (isolant laine de bois…) possèdent de très bonnes propriétés. Les isolants plus compacts comme les panneaux de polyuréthane offrent un niveau d’isolation phonique des plus médiocres.


    Enfin côté mise en œuvre, la solution ossature métallique et plaque de plâtre est très largement utilisée. Vous pouvez renforcer les performances de l’isolant en utilisant des plaques de plâtre acoustique qui permettent de diminuer de moitié les nuisances sonores. 

     

    isolation, isolant, isoler, isolation murale, isolation acoustique, nuisances sonores, bricolage, isolant laine de roche, isolant laine de verre, panneaux polyuréthane, plaque de plâtre,

 

Bon à savoir

Pour être parfaite, une isolation acoustique des murs doit être dans la plupart des cas complétée par l’isolation du plancher ou du plafond.

Selon son intensité (exprimée en décibels DB), un bruit peut devenir douloureux.

  • Entre 10 et 40 dB un bruit est léger (40 dB correspondant à un appartement).
  • Entre 40 et 60, le bruit devient gênant (restaurants).
  • Entre 60 et 80 dB (bureaux) le bruit devient fatiguant.
  • Au-delà de 80 dB, les bruits sont dangereux puis douloureux (100 dB marteau-piqueur, concert.)

 

Deux sources de même intensité augmente de 3dB et non du double. Quand l’écart entre les deux bruits est de 10 dB c’est le plus fort des deux qui l’emporte.

Pour s’assurer de la qualité d’un isolant, vous pouvez faire le choix d’un produit estampillé ACERMI. Fruit de la volonté des industriels de certifier leur(s) produit(s), cette attestation assure l’utilisateur que la référence est de qualité.

 

Isolation acoustique, résistance et conductivité thermique, tout est passé au peigne fin et retranscrit noir sur blanc.

Commentaire (0)


Sur le même sujet