COMMENT CHOISIR UN POÊLE À BOIS ?
248 VUES -
Publiée il y a

 

Économique, écologique… les poêles à bois offrent de nombreux avantages pour profiter pleinement d’une chaleur agréable dans la maison. Bûches ou granulés, tour d’horizon des solutions pour passer un hiver au chaud.

 

Pourquoi choisir un poêle à bois ?

 

Pour bénéficier rapidement d’une chaleur agréable dans une pièce la solution poêle à bois possède de nombreux atouts. Généralement, ces équipements sont peu encombrants et possèdent un très bon rendement. Un point à prendre en compte et qui correspond à l’énergie nécessaire pour produire de la chaleur et celle qui est restituée. À bûches ou à granulés le choix dépend de vos envies…

 

 

  •  

    Le poêle à bois : le charme du feu

     

    Économique à l'achat (à partir de 279 €) un poêle à bois offre un rendement compris entre 70% et 80% environ. Selon les modèles, le foyer peut recevoir des bûches de 33 cm de long ou de 50 cm. Les premières étant plus chères à l’achat. Equipés d’une large porte vitrée certains modèles permettent de profiter pleinement d’une flambée en toute sécurité.

    poêle à bois, chauffage, isolation, chauffer, économique, écologique, poêle, bûches, granulés, hiver, chaud
  •  

    Le poêle à granulés : la simplicité

     

    Plus coûteux à l'achat (à partir de 960 €), un poêle à granulés (ou pellets) est également plus efficace. Avec ce type de poêle, le rendement est compris entre 85 et 92 %. L’alimentation s’effectue ici à l’aide de granulés de bois qu’il suffit de verser dans un réservoir intégré. Un avantage qui assure une très bonne autonomie à cet équipement (9h environ). Enfin, selon le modèle, il est possible de gérer la consommation via des programmes qu’il suffit de sélectionner en fonction de vos besoins journaliers.

    poêle à bois,poêle à granulés, chauffage, isolation, chauffer, économique, écologique, poêle, bûches, granulés, hiver, chaud

 

Conseils

 

À savoir

 

Quelle puissance choisir ?

La puissance d'un poêle à bois varie entre 3 et 20 kW. Elle dépend de la surface à chauffer, du climat et de la qualité de l'isolation de l'habitation. Par exemple, dans une maison normalement isolée, avec une hauteur de 2,50 m sous plafond, comptez 1 kW pour 10 m². Pour un logement de 80 m², il faut donc investir dans un poêle de 8 kW.

 

Un tubage obligatoire

Les sorties de fumée d'un poêle doivent impérativement être gainées jusqu'en sortie de toiture. Il est préférable de choisir des conduits isolés double paroi. Ces conduits doivent être ramonés au minimum une fois par an. Attention, certaines compagnies d’assurances exigent 2 ramonages/an. Vérifiez votre contrat.

 

Pour aller plus loin

Pour installer un poêle à bois, consultez les Documents ci-dessous

  • DTU 24.1, « Travaux de fumisterie – systèmes d'évacuation des produits de combustion desservant un ou des appareils » ;
  • DTU 24.2, « Travaux d'âtrerie ».

 

Plus de :
Commentaire (0)


Sur le même sujet