COMMENT POSER DU CARRELAGE AU SOL ?
16199 VUES -
Publiée il y a

 

Revêtement indémodable et inusable le carrelage en grès cérame habille aussi bien le sol d’une cuisine, d’un salon ou d’une salle de bains. Selon le format la pose s’effectue par simple ou par double encollage afin que les carreaux adhèrent parfaitement au support et éviter les bulles d’air qui les fragilisent. Si la tendance actuelle est au grands carreaux en grès cérame de 42 x 42 cm voir plus ainsi qu’au carreaux rectangulaire de 30 x 61 cm les carreaux classique trouvent toujours leur place. Leur dimension étant à adapter en fonction de la surface de la pièce. 

 

 
  •  

    Comment démarrer la pose du carrelage ?

    Assurez-vous que le support est apte à recevoir le carrelage. Dans le cas contraire réalisez un ragréage. Depuis le milieu de la porte qui donne accès à la pièce, tracez un repère au sol avec un cordeau à poudre.

    Tracez un second repère perpendiculairement au premier pour couper la pièce en deux.

    Préparez le mortier colle en le gâchant au mélangeur monté sur perceuse pour obtenir une pâte homogène.

    Déposez la quantité de colle nécessaire à la pose du premier carreau à l’intersection des deux axes.

    Étalez-la avec un peigne à colle. Posez les carreaux le long du premier axe.

     

    carrelage, grès cérame, grès cérame émaillé, revêtement, carrelage grès cérame,
  •  

    Comment poser les carreaux au sol ?

    Pour maintenir un espace constant entre les carreaux, placez entre ces derniers des croisillons en croix ou de croisillons récupérable de 4 ou 5 mm d’épaisseur. À l’aide d’une batte de carreleur et un maillet en caoutchouc, tapotez la surface afin d’écraser les sillons et évacuer les poches d’air. Vérifiez le niveau dans toutes les directions et ajustez en « battant » les différents carreaux. Ôtez immédiatement les résidus de colle à la surface du revêtement avec une éponge humide et rincée. Retirez les croisillons 24h après la pose des carreaux.

     

    Poser des carreaux de carrelage, carreaux carrelage, carrelage, grès cérame, croisillons récupérable, croisillons en croix, batte de carreleur, rénovation, aménagement,
  •  

    Comment réaliser les joints de carrelage ?

    Nettoyez les joints entre carreaux et gâchez le mortier de jointoiement dans une auge en respectant les consignes du fabricants. Sur une surface d’environ 2 m2 garnissez les joints avec une raclette en caoutchouc en travaillant dans tous les sens. Respectez le temps de prise puis supprimez l’excédent de joint à l’éponge humide sans les creuser. Lissez avec une éponge humide puis nettoyez la laitance.

     

    carrelage, pose carrelage, joints de carrelage, mortier de jointement

 

Bon à savoir

 

Les coupes droites peuvent s’effectuer avec un coupe-carreaux manuel pour les carreaux d’un format de 45 x 45 cm ou avec un coupe-carreaux électrique.

 

En rénovation la pose du carrelage sur carrelage nécessite l’usage d’un primaire d’accrochage. Par ailleurs la surépaisseur nécessite de recouper les bas de porte.

 

Pour aller plus loin

 

Les conditions d’utilisation d’un carrelage sont définies par le classement NF UPEC, qui s’organise autour de quatre critères symbolisés par une lettre et un chiffre.

U : usure due aux effets de la marche

P : poinçonnement dû au mobilier fixe ou mobile

E : comportement à l’égard de l’eau

C : résistance aux agents chimiques et aux taches

 

Ces valeurs sont échelonnées de manière croissante : 0, 1, 2, 2s, 3 et 4. Pour chaque pièce, elles définissent les performances minimales requises. Les valeurs UPEC minimales pour une maison individuelle sont les suivantes :

Entrée, séjour (avec accès direct sur l’extérieur) U2s P2 E1 C0. Cuisine U2s P2 E2 C2. Salle de bains U2 P2 E2 C1. Escalier, chambre U2 P2 E1 C0. Balcon, terrasse U3 P3 E3 C2

 

Pour les principes de pose, les règles de l’art sont dispensées dans le document NF DTU 52.2 qui contient toutes informations sur les supports, l’encollage, l’épaisseur des joints, etc.

Commentaire (2)
Publié le 10/02/19 11:34.
jean54
à noter que des postures de travail contraignantes sont particulièrement fréquentes pour le carreleur : position accroupie ou penchée en avant fréquente lors de la préparation des joints, du mortier et de la colle, travail prolongé à genou lors de réalisation de la chape, d’application du ciment colle et de pose et du nettoyage des carreaux sur les sols ;
En particulier, l'hygroma du genou (ou bursite) est du à une augmentation progressive et lente de volume d'une bourse séreuse due à des microtraumatismes répétés du fait des appuis prolongés sur le genou lors de le pose de carrelage. Cette pathologie entraine au minimum une gêne mais aussi souvent des douleurs chroniques et parfois une surinfection nécessitant une opération. La position agenouillée ou accroupie prolongée entraine aussi des lésions chroniques méniscales et des compressions du nerf sciatique.
Il convient pour éviter ce risque au genou de porter un pantalon de travail pouvant intégrer une protection fixe ou amovible des genoux, ou genouillères indépendantes, constituées de coussinets souples solidaires d'un support, maintenues sur le genou à l'aide le plus souvent de lanières ou de courroies ou sangles élastiques.
source : www.officiel-prevention.com ; La prévention des risques des carreleurs ; lien : http://www.officiel-prevention.com/formation/securite-btp/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=94&dossid=352
Publié le 28/11/17 19:22.
roger
bonjour, j'ai acheté du carrelage TALENTO qui mesure 34 cms par 34 cms .j'ai acheté les plinthes TALENTO qui sont indiquées a 34 x 8 ,mais en réalité la plinthe mesure 33.3 cms. comment posez_vos ces plinthes ?


Sur le même sujet