COMMENT POSER UN PLANCHER CHAUFFANT ÉLECTRIQUE ?
1458 VUES -
Publiée il y a

Solution intéressante, un chauffage par le sol libère les murs d’une pièce en diffusant une chaleur douce et homogène sur toute la surface du plancher sans dépasser 28° C au toucher. En version électrique il se présente sous la forme d’une trame noyée dans une chape flottante préalablement isolée avec des panneaux polyuréthane. La pose d’un plancher chauffant s’effectue sur une dalle plane. Si ce n’est pas le cas une mise à niveau à l’aide d’un ragréage autonivellant est à réaliser. 

  • Comment poser l'isolant ?

    Sur le pourtour de la pièce, posez une bande compressible de 5 mm d’épaisseur pour désolidariser la chape puis disposez les panneaux isolants. Déroulez la trame à partir de son point de raccordement. Étirez-la un peu tout en l’aplatissant au fur et à mesure sur les panneaux. Disposez la trame à 10 cm du bas des murs et en évitant les emplacements des meubles fixes. Pour changer de direction, découpez la trame au cutter ou avec des ciseaux

    pose isolant
  • Comment fixer la trame ?

    Fixez le treillis qui n’est pas adhésif avec des cavaliers en plastique plantés directement dans l’isolant. Raccordez le câble au boîtier de connexion encastré dans le mur. Cette liaison ne doit en aucun cas circuler sur les câbles chauffants. Avant de noyer votre réseau de câbles dans la chape de mortier, effectuez un essai pour vous assurer de son fonctionnement.

     

    sol chauffant
  • Comment réaliser la chape ?

    Posez un treillis soudé à petites mailles sur la trame pour armer la chape. Un plastifiant ajouté à son mortier facilite l’enrobage de la trame par la chape.

    Tirez la chape à la règle sur 5 à 6 cm d’épaisseur puis laissez la sécher pendant 21 jours. Branchez le plancher chauffant pendant quelques jours puis arrêtez la chauffe 48 h avant la pose du revêtement sol.

     

    realisation chape

 

Conseils 

 

A savoir

Les revêtements minéraux (carrelage, pierre naturelle ou reconstituée) offrent une résistance thermique assez faible. Bons conducteurs de chaleur, ils sont donc à privilégier. Stratifiés et revêtements de sol souples (RSS) doivent être identifiés comme « compatibles avec un plancher chauffant ». Parquets massifs et contrecollés (15 mm d’épais seur maximum) peuvent convenir, de préférence avec une pose collée. Avec une pose flottante la résistance thermique R de l’ensemble (parquet + sous-couche) ne doit pas dépasser 0,15 m2.K/ W. Évitez les moquettes sur mousse ou feutre.

 

Pour aller plus loin …

Pour être réalisée dans les règles, la pose d’un plancher chauffant électrique répond à plusieurs documents techniques unifiés. Reportez-vous  au DTU 26.2 P1-2/A1 et DTU 65.7. Vous pouvez également consultez le Cahier des Prescriptions Techniques communes CPT 3606_V3. Enfin comme tout équipement électrique les travaux doivent être réalisés selon les prescriptions de la norme NF C15-100.

 

Commentaire (0)


Sur le même sujet