COMMENT POSER UNE FENÊTRE DE TOIT ?
6456 VUES -
Publiée il y a

Difficulté : Confirmé

 

Temps : 1 jour

 

Équipement : Scie sabre, scie égoïne, perceuse-visseuse, marteau, cutter, spatule

 

En présence de combles aménagés ou en cours d’aménagement, il est impératif de baigner le volume de lumière. Si les fenêtres de type lucarne restent un choix judicieux, celles qui s’imposent aujourd’hui sont les fenêtres de toit. Plus simples à poser elles modifient peu l’aspect extérieur de la maison et conviennent aux toitures à partir de 15 % de pente.  Mais attention, certaines règles doivent être respectées. C’est notamment le cas pour l’allège qui doit impérativement afficher 90 cm de hauteur minimum.

  • Comment réaliser le chevêtre ?

     

    Côté intérieur, repérez l’emplacement de la fenêtre sur le doublage puis découpez les plaques à l’aide d’une scie sabre. Débarrassez la zone de l’isolant. Depuis l’extérieur, ôtez les tuiles du bas vers le haut sur une surface nettement supérieure à celle de la fenêtre (1 rangée sur les côtés et 3 au-dessus et en dessous). Découpez les chevrons à la hauteur souhaitée puis placez des bois de section identique entre les chevrons restants (en partie haute et basse). Découpez enfin les liteaux au ras du chevêtre.

    realisation, chevetre, fenetre
  • Comment poser le bâti ?

     

    Après avoir enlevé l’ouvrant de la fenêtre de toit, placez délicatement le dormant dans la réservation. Fixez-le aux quatre coins en vérifiant son équerrage (mesurez les diagonales du dormant), pensez à le caler si nécessaire et replacez les tuiles manquantes. Déposez la bavette inférieure sur le dormant qui vient recouvrir la rangée de tuiles. Fixez ensuite les noquets latéraux sur le dormant et recouvrez-les de tuiles puis mettez en place des capots sur le dormant. En partie haute, un profilé vient coiffer le dormant et est également recouvert de tuile.

    pose, bati, toit, tuiles
  • Comment réaliser l’habillage intérieur ?

     

    Après avoir remonté l’ouvrant, insérez des bandes d’isolant entre le dormant et le chevêtre. Si votre fenêtre n’est pas livrée avec son habillage, réalisez-le en plaque de plâtre hydrofuge. Engagez les panneaux découpés en butée sur le dormant et sur le chevêtre et vissez-les. Par la suite, traitez les angles et les éventuelles jonctions avec des bandes à joint et de l’enduit. Finissez par une passe d’enduit de finition. 

    habillage, interieur, chevetre, fenetre

Conseil

 

Bon à savoir !

 

Les fenêtres de toit sont proposées avec 2 mécanismes distincts : à rotation ou à projection. Les menuiseries à rotation sont prescrites sur tous les toits à faible ou forte pente. Leur rotation peut s’effectuer sur 180°, ce qui facilite leur entretien, et la poignée de manœuvre se situe en partie haute, hors de portée des enfants. Pour ce qui est des fenêtres à projection, elles trouvent leur place sur les toits à « faible » pente. En position ouverte, la vue est dégagée et elle n’empiète pas à l’intérieur de la pièce. À noter que pour faciliter les choses, de nombreux fabricants proposent des modèles associant les deux mécanismes. Enfin pour profiter au maximum de la lumière naturelle, il est conseillé d’incliner légèrement vers l’extérieur les joues de l’habillage du chevêtre.

 

Pour aller plus loin

 

Il n’existe pas de DTU propres aux fenêtres de toit. Ce type de travaux doit s’appuyer sur les DTU correspondant aux travaux de toitures, d’isolation, de vitrages, etc. Les détails spécifiques liés aux fenêtres peuvent être cependant définis dans des avis techniques ou document technique d’application délivrés par le CSTB.

 

Avant d’entreprendre la pose d’une fenêtre de toit effectue une demande de travaux en mairie ou d’un permis de construire dans le cas d’une extension de la surface habitable (supérieur à 20m2). L’installation doit prendre également en compte les règles d’urbanismes

Par ailleurs la pose d’une fenêtre de toit doit faire l’objet d’une déclaration de travaux en mairie et parfois d’un permis de construire dans le cas d’une extension de la surface habitable supérieure à 20m². L’installation doit également ne pas occasionner de vis à vis. Une distance minimale de 0,60 cm (vue oblique) et de 1,90 m (vue droite) est donc à respecter.

Commentaire (0)


Sur le même sujet