COMMENT RÉALISER UNE INSTALLATION EN CUIVRE ?
3400 VUES -
Publiée il y a

Que ce soit pour l’eau sanitaire (chaude et froide) ou le gaz, le cuivre reste encore le matériau le plus utilisé. Résistant et fiable il autorise une pose encastrée (couronne cuivre recuit) ou apparente (tube cuivre écroui). Si les raccords rapides, automatiques… facilitent sa mise en œuvre, le brasage (soudure forte) reste la méthode la plus sure pour éviter les fuites. Cette dernière nécessite un poste à souder bi-gaz et des baguettes de métal d’apport : cuivre/phosphore, cuivre/phosphore/argent, cuivre/zinc ou cuivre/argent/zinc. 

 

  • Comment choisir le bon diamètre ?

    Douche, chauffe-eau… chaque point de puisage ne nécessite pas le même débit d’eau et donc le même diamètre de tube. Ainsi pour le réseau général en eau froide utilisez des tubes Ø 18 mm (intérieur Ø16 mm) et pour l’eau chaude des tubes de Ø 16 mm (intérieur Ø 14mm). Raccordez évier, douche ou baignoire avec des tubes de Ø16 mm (intérieur Ø12 mm). Enfin  pour les lave-mains, WC, lave-vaisselle, lave-linge… des tubes de Ø 12 mm (intérieur Ø10 mm) suffisent.

    choisir bon diametre
  • Comment cintrer le cuivre ?

    Le cintrage d’un un tube de cuivre permet de façonner le tube selon la direction à suivre sans utiliser de raccord. Une action aussi rapide qu’économique qui doit être réalisée dans les règles de l’art. Si le cuivre recuit ce cintre à la main, le cuivre écroui (en barre) doit être chauffé au rouge puis refroidi avant de pouvoir être cintré à l’aide d’un ressort de cintrage ou d’une pince à cintrer. Cette dernière permet, grâce à une série de repère, un travail précis.

    cintrer cuivre
  • Comment braser le cuivre ?

    Avant toute manipulation portez des gants de soudeur. Ouvrez légèrement le robinet d’oxygène puis celui de gaz du poste à souder bi-gaz. Allumez et réglez le débit d’oxygène pour le jaune de la flamme se confonde avec le dard bleu. Chauffez le tube en déplaçant la flamme, jusqu’à obtenir une couleur rouge cerise. Appliquez le métal d’apport. Celui-ci ne doit pas coller au tube mais s’écouler par capillarité entre le raccord et le tube. Aidez-le à s’infiltrer sur la circonférence du tube avec la flamme. Plongez la brasure dans un seau d’eau pour la refroidir.

    braser cuivre

 

Conseils

 

À savoir

Les tubes et raccords d’un réseau d’eau froide peuvent-être soudés à l’aide d’une lampe à souder. Utilisez pour cette la brasure tendre de l’étain sans plomb et un décapant

 

Pour aller plus loin

Les travaux de plomberie sont encadrés par des documents techniques unifiés nouvellement nommés NF DTU. Vous pouvez donc vous pencher sur les NF DTU 60.1 et NF DTU 60.11 qui abordent, respectivement, la plomberie sanitaire pour les bâtiments à usage d’habitation et les règles de calculs des installations de plomberie sanitaire. Évidemment, il ne faudra pas négliger les produits sous avis techniques.

Les installations de gaz doivent impérativement répondre aux critères de la norme  NF DTU 61.1 ainsi qu’aux spécifications ATG B.524. cette dernière atteste de  la conformité des produits utilisés comme les raccords à sertir aux alliages d’apport…

Commentaire (0)


Sur le même sujet