COMMENT RÉUSSIR LA POSE DES BRIQUES DE VERRE ?
1581 VUES -
Publiée il y a

Difficulté : Amateur

Temps : ½ journée (pour une paroi de douche)

Équipement : Auge, truelle langue de chat, niveau à bulle, éponge, spatule, raclette

 

Les briques de verre (à ne pas confondre avec les pavés de verre prévus pour un emploi au sol.) se déclinent en de nombreuses versions (teintes, formats…) et se posent à chant soit à l’aide d’un mastic aux silicones et des profilés de liaison soit avec du mortier. Un montage qui implique de renforcer les joints avec des fers lisses Ø 6, verticaux et horizontaux. Des entretoises spéciales permettent d’obtenir des joints réguliers. Un mode de pose qui possède une très bonne résistance mécanique qui convient pour combler un vide laissé entre les montants d’une structure porteuse, créer une paroi de douche, monter une cloison de hauteur d’étage, de garde-corps…

  • Comment poser le premier rang ?

     

    Avec des tasseaux réalisez un coffrage de 3 cm de haut. Selon l’épaisseur du futur joint inférieur, disposez 2 ou 4 fers à béton sur toute la longueur du coffrage. Remplissez-le ensuite avec un mortier « spécial briques de verre ». Posez la première brique en réservant un intervalle à l’aide d’une entretoise d’extrémité. Utilisez des entretoises intermédiaires pour les briques suivantes du 1er rang. Vérifiez leur alignement, leur aplomb et leur horizontalité. Retirez les entretoises le temps de combler les intervalles au mortier puis remettez-les en place.

    pose, premier, rang, tasseaux, joint
  • Comment monter les rangs suivants ?

     

    Ajoutez des fers verticaux à chaque extrémité puis déposez du mortier. Déposez le mortier à la truelle langue de chat sur toutes les briques déjà posées. Ces fers ne doivent pas toucher les briques. Posez ensuite un fer horizontal d’un bout à l’autre de la 1è rangée. Puis disposez les briques de chacune des rangées suivantes en répétant les opérations précédentes. Dès qu’une rangée est terminée, vérifiez que chacune des briques est bien entourée de mortier. Avant de poser la dernière rangée, fixez un joint de dilatation au plafond. Disposez les briques (sans ajouter d’entretoises en partie haute) puis les fers horizontaux et comblez l’intervalle briques-plafond au mortier.

    monter, rangs, briques, mortier
  • Comment garnir les joints ?

     

    Entretoises en place, éliminez le mortier qui déborde des joints avec une chute de tasseau. Creusez légèrement tous les joints afin d’offrir une meilleure prise au mortier à joints. Essuyez toute la paroi, joints compris, avec une éponge humide. Laissez sécher de 24 à 48 h. Détachez les parties externes des entretoises avec le bout d’une truelle puis préparez le mortier à joints et appliquez-le avec une raclette. Éliminez l’excédent à l’éponge humide.

     

    garnir, joint, mortier, entretoise

Conseil 

 

A savoir !

En versions dépolies ou bullées, les briques de verre ne permettent pas de voir clairement ce qui se trouve de l’autre côté… C’est un avantage dans le cas d’une salle de bains donnant sur un espace public ou face à une construction proche. Ce type de briques est aussi le seul moyen d’éclairer un volume (entrée, couloir, dégagement…) trop proche d’une limite de mitoyenneté pour avoir le droit d’y installer une fenêtre.

Avant de démarrer la pose, vérifiez systématiquement l’horizontalité et l’aplomb des surfaces d’appui. Autour de la paroi, appliquez plutôt un mastic qu’un mortier à joints. Cela évite l’apparition de fissures le long des joints de dilatation.

 

Commentaire (1)
Publié le 09/01/17 12:48.
Michel8
Le fer à béton doit-il avoir une qualité particulière? Doit-il être galvanisé pour ne pas prendre le risque de laisser apparaitre des traces de rouille et ce meme fer galva est-il compatible avec le mortier à brique de verre?
Merci.


Sur le même sujet