CONSEIL BRICO : QUELQUES EXEMPLES DE FERRAILLAGE
1749 VUES -
Publiée il y a
  •  

    Les fondations du pilier et du seuil du portail sont à 50 cm de profondeur (hors-gel). Le fond est couvert d'un lit de pierres concassées.

    4 fers à béton torsadés sont plantés profondément sur 50 cm. Une semelle carrée pour portail est glissée et attachée aux fers à béton par des ligatures en fil de fer à 10 cm du fond.

    Le chaînage pour pilier est attaché à la semelle carrée et aux fers béton.

    Cette semelle filante du seuil est attachée aux chaînages pour pilier.

     

    - Chaînage pour pilier (réf.: 912209)

    - Semelle filante  (réf.: 901197)

    - Fer à béton 10 mm (réf.: 908205)

    - Semelle carrée (réf.: 901281)
    pilier, seuil, portail, fond
  •  

    Le sol est creusé sur 20 cm au minimum.

    Le fond est couvert d'un lit de pierres concassées sur 10 cm, de gravillons et de sable sur 3 cm. Le tout est bien tassé.

    Un film sous dalle évite les remontées d'humidité.

    Le treillis est fixé à ses coins par des fers à béton torsadés. Il est surélevé par des parpaings et des briques  sur 4/5 cm. Un écart de 3 cm est laissé sur les côtés

    Les panneaux se chevauchent sur 15 cm. Ils sont liés par des ligatures en fil de fer.

     

    - Panneaux de treillis soudés (réf.: 901884/908239/ 901884)

    - Film sous dalle (réf.: 920148)

    - Fer à béton 10 mm (réf.: 908205)
  •  

    Un coffrage en bois est installé au préalable.

    Le chainage du linteau est attaché aux fers à béton dépassant des montants de la fenêtre.

    Les fers peuvent être repliés sur le chainage.

    Ils sont liés par des ligatures en fil de fer.

     

    - Linteau de porte-fenêtre (réf.: 901279)

    - Fer à béton 10 mm (réf.: 908205)
    coffrage, bois
Commentaire (0)


Sur le même sujet