COMMENT CHOISIR UN MORTIER PRÊT À L’EMPLOI ?
131 VUES -
Publiée il y a

 

En maçonnerie, les mortiers prédosés offrent un gain de temps de mise en œuvre non-négligeable. En revanche, leur composition doit être adaptée aux matériaux de construction pour garantir le résultat.

 

 

  •  

    Ciment, brique… Des mortiers pour tous les besoins

    La cohésion d’un ouvrage maçonné (parpaing, pierre naturelle, brique, terre cuite…) est assurée par un mortier adapté au matériau.

    Pour monter un mur en parpaings ou en briques, utilisez un mortier de montage à base de ciment.

    Pour la pierre, les tuiles (solin), préférez un mortier bâtard composé de ciment et de chaux.

    En revanche pour sceller des boisseaux de cheminée et briques réfractaires (foyer, barbecue…) utilisez un mortier réfractaire capable de supporter les températures les plus élevées.

    La formulation prédosée d’un mortier offre de nombreux avantages. Elle permet de vous affranchir du dosage et de la granulométrie du sable, de ne pas vous préoccupez de la nature du liant (ciment de type CEM I ou II). En respectant les consignes fournies par le fabricant (x volume d’eau pour x volume de mortier) vous êtes sûr d’obtenir une pâte homogène facile à appliquer.

     

     

    maçonnerie, bricolage, mortier, aménagement, mortier de montage, parpaing, pierre naturelle, brique, construction, mortier réfractaire,
  •  

    Plâtre, béton cellulaire…Des colles spécifiques

    Si ces produits sont adaptés pour la maçonnerie, les carreaux de plâtre, et blocs de béton cellulaire s’assemblent avec soit une colle « spéciale carreaux de plâtre » et soit un mortier de montage spécifique. Destiné aux travaux intérieurs et extérieurs (selon les produits) la préparation se résume à un apport d’eau en tenant compte des préconisations du fabricant. En revanche faites attention au temps de prise indiqué sur les emballages, car celui-ci peut être rapide (surtout par forte chaleur).

    Les plaques de plâtre et complexe de doublage peuvent également être collées contre les murs à condition d’utiliser un mortier adhésif (MAP) appliqué par plots.

    maçonnerie, bricolage, mortier, aménagement, mortier de montage, parpaing, pierre naturelle, brique, construction, mortier réfractaire,

 

A savoir

L’un des mortiers prédosé le plus connu est le mortier-colle à carrelage. Il s’applique avec un platoir cranté, dont la taille des dents se choisit en fonction de la surface des carreaux. Laquelle peut justifier un double encollage (support + carreaux).

Commentaire (0)


Sur le même sujet