COMMENT CHOISIR UNE COLLE POUR CARRELAGE ?
1125 VUES -
Publiée il y a

 

Qu’il s’agisse d’un carrelage mural, pour les sols intérieurs et extérieurs, la pose des carreaux nécessite l’utilisation d’une colle spécifique pour qu’ils adhérent parfaitement au support et éviter ainsi de nombreux désagréments.

Tour d’horizon des différents mortier-colles pour réussir vos travaux.

 

 

  •  

    Mortier-colle classique pour carrelage intérieur

     

    Cuisine, séjour… quand la pose du carrelage ne réclame pas de contraintes particulières et s’effectue uniquement en intérieur, vous pouvez utiliser un mortier-colle classique.

    Vérifiez simplement si le produit est compatible avec le format des carreaux. 

     

    carrelage, colle carrelage, carrelage mural, sol, sol intérieur, sol extérieur, mortier carrelage, mortier, colle classique, mortier colle,
  •  

    Mortier-colle souple pour pièces d’eau et extérieur

     

    En poudre ou en pâte prêt à l’emploi un mortier-colle souple est incontournable pour réussir la pose d’un carrelage mural ou au sol en extérieur pour carreler une terrasse comme en intérieur pour une salle de bains. Élaborés avec des additifs, ces mortier-colles s’appliquent sur la plupart des supports (bois, béton, terre cuite…).  

     

    carrelage, colle carrelage, carrelage mural, sol, sol intérieur, sol extérieur, mortier carrelage, mortier, colle classique, mortier colle,
  •  

    Mortier-colle pour sol chauffant

     

    La mise en œuvre d’un sol chauffant fait appel à de nombreux matériaux dont une chape dite « anhydrite » qui a entre autre la particularité de sécher lentement.

    Après préparation de cette dernière, la pose du carrelage s’effectue à l’aide d’un mortier-colle haute performance. Selon le type de mortier-colle la mise en œuvre d’un primaire d’accrochage peut être nécessaire.

    carrelage, colle carrelage, carrelage mural, sol, sol intérieur, sol extérieur, mortier carrelage, mortier, colle classique, mortier colle,
  •  

    Décrypter la classification des mortier-colles

     

    Quel que soit le fabricant, un mortier-colle répond à une classification (C1, C2F, C2TES1).

     

    Inscrite sur l’emballage celle-ci comprend les performances, le type de mortier, les propriétés….

     

    • La première lettre indique le type de mortier-colle :

    C : ciment,

    D : colle en dispersion

    R : base résine

     

    • Le chiffre suivant définit le niveau de performance :

    1 : performance normale

    2 : performance élevée

     

    • Les propriétés additionnelles sont précisées par les indices :

    S1 : déformable

    S2 : hautement déformable.

     

    • Enfin certain mortier-colle possèdent des propriétés supplémentaires :

    T (thixotroph) : glissement réduit.

    E (extended open time) : temps de travail prolongé.

    F (fast setting) : durcissement rapide.

     

    carrelage, colle carrelage, carrelage mural, sol, sol intérieur, sol extérieur, mortier carrelage, mortier, colle classique, mortier colle,

 

Conseils

 

À savoir

Selon la surface des carreaux, la pose peut nécessiter un double encollage. Cette technique consiste à déposer, à l’aide d’une taloche crantée, un lit de colle sur le support et sur l’envers du carreau. Consultez les préconisations du fabricants indiquées sur l’emballage.

 

Sur un ancien plancher bois ou un ancien carrelage, il est indispensable de préparer le support avant d’effectuer l’encollage.

 

Pour aller plus loin

 

Les mortiers colle sont réunis sous la norme européenne EN 12004.

Pour La pose de carrelage ou de faïence, consultez les Documents ci-dessous

 

 

Commentaire (0)


Sur le même sujet